S'équiper en hiver

Winter is coming... et alors ?

Le secret pour continuer à chevaucher en hiver et profiter de la nature, c'est l'équipement !

Oubliez le rayon équitation et optez pour le rayon "chasse" ou "montagne" :

Les chasseurs passant de nombreuses heures en statique et en hiver, leurs équipements sont plutôt adaptés à notre activité : pantalons vraiment imperméables et polaire d'une matière qui ne se déchirera pas à la première ronce... Sinon ressortez vos affaires de ski/snow ! Des sous vêtements en soie, des vestes polaires, un manteau de ski ou une bonne veste de ski...

Pour les chaussures, une pointure de plus pour pouvoir mettre de grosses chaussettes (voire une paire en soie et une paire de ski) tout en pouvant bouger les orteils (plus c'est comprimé plus on a froid)...

Pour les plus frileux, des chaussettes chauffantes (et des gants ) existent, mais les chaufferettes marchent aussi dans les gants et entre les chaussettes et la semelle...

Vous pouvez monter avec vos moufles de ski, maintenant que vous avez expérimenté les chevauchées débridées, pas besoin de contact permanent avec la bouche du cheval, vous savez tous monter rênes longues ;-) En revanche, cela reste galère pour s'orienter avec une appli gps sur un smartphone, les écrans tactiles n'aiment ni les moufles ni la pluie...

 

Le gilet jaune et la lampe frontale sont obligatoires parce que avec le changement d'heure, vous allez rentrer de nuit et c'est pas grave ! Nos compagnons équins voient très bien la nuit et s'orientent parfaitement, faites leur confiance !

 

Enfin, prévoir un thermos de thé un peu sucré pour se réchauffer, ou de l'eau chaude avec une soupe lyophilisée pour agrémenter le pic-nic (la soupe à l'indienne sponsorise nos randos d'hiver ;-))

Et surtout, marchez 10mn toutes les 2 heures ou à chaque descente un peu longue pour refaire circuler le sang partout et vous réchauffer ! Plus on a froid ou plus on est fatigué(e) moins on a envie de descendre, et pourtant c'est la clé ! Et cela soulage le cheval, parce que porter un cavalier contracté et fatigué n'est absolument plus supportable !

En fait, la pire saison pour monter à cheval... bah c'est l'été et la canicule ou aucun effort n'est envisageable pour le cheval comme pour le cavalier...